Présentation de la SCGE

Published in la SCGE
Rate this item
(0 votes)

La Société Camerounaise de Gastro-entérologie est  un Cercle Scientifique  de fraîche apparition, elle date en effet d’environ vingt ans (20 ans). Quelle en a été l’origine et comment envisager les perspectives ?

 

I-                  GENESE

L’idée de s’organiser en Association de Spécialistes des Affections Digestives germe vers les années 1984 ; elle est le fait des Praticiens camerounais formés dans le Nord-Ouest de la France : le Docteur TZEUTON de Lille et le Docteur NDAM de Rouen.

En effet, tous deux ont suivi une trajectoire scolaire et universitaire convergentes et se rencontrent régulièrement dans le cadre des activités liées aux pathologies de l’appareil digestif dans cette Sous région de la France.

 

A partir de 1985, la vision initiale prend forme et se développe d’autant plus qu’au Cameroun, le groupe s’élargit avec l’intégration du Docteur TAGNI SARTRE formée à Bordeaux en France, de feu le Docteur KOUDA ZEH formé au Kenya et plus tard du Docteur BIWOLE formé à Marseille.

 

Très rapidement, cette équipe va s’organiser et s’ouvrir aux autres Médecins opérant dans les activités couvrant le champ des maladies de l’appareil digestif dont notamment : feu le Docteur MBAKOP en anatomie pathologie, le Docteur SOSSO en Chirurgie, les Docteurs TAGNI et GONSU en radiologie, le Docteur Peter NDUMBE en infectiologie et microbiologie, le Docteur TETANYE EKOE en Pédiatrie.

 

En 1987, un projet de statut de la Société Camerounaise de Gastro-Entérologie est élaboré, définissant les objectifs et le fonctionnement de l’Association, fixant son cadre général de déploiement. Le bureau fût constitué comme suit :

 

 

-         Président : Dr. TZEUTON Christian

-         Secrétaire Général : Dr. NDJITOYAP NDAM

-         Trésorier : Dr. TAGNI SARTRE

-         Conseillers : Dr. BIWOLE et Dr. KOUDA ZEH

 

Après deux années d’activités et de démarches administratives, la Société camerounaise de Gastro-Entérologie va officiellement voir le jour par arrêté N°135/R/MINAT/DAP/SDLP du 23 Février 1989, du Ministre de l’Administration Territoriale du Cameroun.

 

Cette reconnaissance formelle débouchera sur l’élaboration d’un plan d’action avec le découpage des activités au niveau national, continental et international.

 

II-               EVOLUTION 

Au niveau national :

 La Société a notamment contribué à :

·        La formation  des Etudiants en hépato-gastro-entérologie ;

·        La formation continue des Médecins ;

·        Le développement des thèmes de recherche et des essais thérapeutiques ;

·        L’animation des conférences-débat ;

·        La création d’un bulletin de liaison entre les membres ;

·        L’ouverture vers les autres disciplines médicales ;

·        L’accession au grade de Professeur des maladies de l’appareil digestif pour certains de ses membres.

 

Sur le plan continental :

·        Elle a adhéré à l’Association Africaine de Gastro-entérologie d’Afrique Noire puis à l’Association Africaine Francophone de Formation continue en hépato-gastro-entérologie ;

·        Elle s’est rapprochée des autres Gastro-Entérologues de la Sous Région d’Afrique Centrale, puis de ceux d’Afrique de l’Ouest, de l’Afrique Australe et du Maghreb…

 

  A l’échelle internationale :

·        La Société camerounaise de Gastro-Entérologie a ouvert un front de collaboration avec différentes Sociétés de Gastro-entérologie européennes, particulièrement française et belge. Dans ce cadre, ses membres ont régulièrement participé aux journées francophones de gastro-entérologie en y présentant des travaux. De même, les jeunes Gastro-Entérologues camerounais ont bénéficié des stages ou des séminaires de formation dans différents Services en Europe ;

·        A un seuil plus élevé, la Société Camerounaise de gastro-entérologie a adhéré à l’Organisation Mondiale de Gastro-entérologie (OMGE) en 1990 et a successivement pris part à différents congrès mondiaux où elle eût aussi l’opportunité de présenter des travaux : Sydney en Thaïlande en 1998, et Vienne en Autriche en 2002 ;

·         Les jeunes membres ont particulièrement bénéficié du programme de formation «Young Clinician» à l’occasion des différents congrès de l’OMGE.

·        La reconnaissance du sérieux de cette Société a permis l’intégration de certains de ses membres dans différents comités de l’OMGE, notamment les Comités d’éthique et scientifique, ainsi que le Comité éditorial de la revue World Gastroenterology News.

 

Aujourd’hui, la Société Camerounaise de gastro-entérologie s’est agrandie et compte dorénavant des membres à la fois plus nombreux et plus jeunes. Il est donc nécessaire de penser l’avenir, de l’ajuster à cette nouvelle donne.

 

Quelles sont les perspectives de la Société Camerounaise de Gastro-entérologie à l’aube du 21ème siècle ?

Read 506 times Last modified on Saturday, 09 November 2019 18:24